Visa retraite thailande O-A et visa OX pour y vivre

Accueil Voyage Visa retraite thailande O-A et visa OX pour y vivre

Bon nombre de retraités rêvent de partir en Thaïlande pour avoir une vie paisible, tranquille, sous le soleil des tropiques. Il est vrai que ce petit royaume du continent asiatique est très prisé, puisqu’il propose à la fois des infrastructures modernes, des paysages somptueux, et un climat beau et chaud tout au long de l’année. Autrement dit, après avoir effectué les démarches nécessaires pour obtenir sa retraite, il n’est pas rare que les voyageurs effectuent tout de suite après la demande d’un visa retraite Thaïlande auprès de l’ambassade royale de Thaïlande à Paris. Voyons un peu quels sont les différents types de visas qui existent, et qui vous permettront de vous rendre pour plusieurs mois et surtout pour plusieurs années dans ce si beau pays à 12 heures d’avion de Paris.

Le visa thailande O-A longue durée

Le visa Thaïlande non immigrant O-A est devenu très populaire auprès des expatriés qui ont envie de passer leur retraite en Asie du Sud-Est. Ce n’est pas pour rien que ce visa est appelé visa retraite pour la Thaïlande.

Les caractéristiques de ce visa Thaïlande retraite sont les suivantes : il ne donne pas le droit de travailler dans le pays, mais il donne le droit par contre d’y rester pendant une année. Tous les 90 jours après chaque entrée dans le pays, les expatriés doivent se présenter au service de l’immigration pour s’enregistrer, il peut alors être prolongé suivant certaines conditions.

Après la deuxième demande de visa retraite Thaïlande auprès du bureau de l’immigration, il faut justifier d’un compte bancaire avec une somme d’argent de 800 000 bahts dans une banque en Thaïlande. S’il est impossible de déposer cette somme, alors il faut justifier d’un revenu mensuel de 65 000 bahts avec des justificatifs récents. Toutefois, le justificatif consiste souvent en une attestation de revenu qui est fourni par une ambassade ou un consulat, et il n’est pas certain à l’avenir qu’elles suffisent. Il vaut mieux donc pouvoir déposer la somme requise sur un compte bancaire thaïlandais pour être certain de passer au bureau de l’immigration.

Le visa retraite Thaïlande est en réalité une autorisation de séjourner dans le pays du sourire pendant au moins une année. Il faut donc le renouveler tous les ans, mais il faut toujours justifier des ressources nécessaires pour en avoir le droit.

Comment obtenir le visa retraite thaïlande 0-A ?

Pour obtenir le visa retraite Thaïlande, il est conseillé d’en faire la demande en s’assurant qu’il s’agit d’un visa avec des entrées multiples. En effet, si vous souhaitez passer votre retraite dans le royaume tout en n’ayant la possibilité d’aller visiter les pays voisins ou bien de rentrer en France une fois de temps en temps, alors vous n’avez pas besoin de redemander un visa à chaque rentrée pendant l’année en cours. Pour faire la demande du visa avant son départ, il est conseillé de se rendre à l’ambassade royale de Thaïlande en France avec les documents suivants :

  • un document qui recense les informations du passeport qui lui-même doit être valable pendant 18 mois le jour du départ.
  • Une photo d’identité officielle en couleurs et au bon format
  • un certificat médical qui atteste de votre bonne santé et que vous n’êtes pas atteint d’une maladie contagieuse qui pourrait se transposer vers les Thaïlandais une fois sur place.
  • Un extrait de casier judiciaire vide de moins de trois mois
  • un justificatif de domicile en France
  • un justificatif que vous avez suffisamment de ressources pour vivre pendant une année en Thaïlande. Cela se présente sous la forme d’une somme de 24 000 € à présenter avec une attestation bancaire. Au bout de l’année, si vous souhaitez refaire une demande pour un visa Thaïlande retraite annuelle, alors il faudra cette fois-ci déposer une somme de 800 000 bayhs dans une banque en Thaïlande.
  • une assurance maladie qui permet de couvrir une dépense de santé de 100 000 $
  • une assurance étrangère qui permet de prendre en charge pendant un an dans un pays étranger à la France comme la Thaïlande. Le montant de couverture de cette assurance doit être minimum de 3 000 000 de baths.
  • Le visa retraite Thaïlande O-A n’est valable que pour un an. Il est possible de le renouveler chaque année, et pour cela, il faut transmettre les mêmes documents que pour une première demande au moins 15 jours avant qu’il n’expire.
  • Un justificatif de la réservation de billets d’avion vers la Thaïlande
  • une somme de 150 € pour les frais de dossier.

Un visa retraite thailand  simple entrée ou multi entrées 

Si vous choisissez un visa retraite Thaïlande avec une simple entrée, alors il vous sera impossible de sortir du territoire sans devoir refaire la demande d’un nouveau visa pour revenir dans le pays. Même si vous n’avez pas prévu de sortir du territoire thaïlandais, alors il est conseillé d’opter pour un visa retraite multi entrées par précaution.

Il y a plein de jolis pays à découvrir dans les alentours du royaume, alors ce serait dommage de ne pas pouvoir y aller à cause d’une démarche administrative. Le visa multi entrées coûte 3800 bahts  au lieu de 1900 bahts pour un visa simple entrée. 

La retraite en Thaïlande se vit comme un moment joyeux, profitez certainement du soleil des plages, mais aussi des superbes endroits à visiter dans les alentours. Par exemple, vous ne manquerez pas grâce à votre visage retraite multi entrées de découvrir les temples d’Angkor au Cambodge qui sont à environ une heure d’avion.

Commander le visa retraite thaïlande avec Action-Visas

Le site Action-Visas permet d’effectuer les démarches en ligne, d’autant plus qu’il est agréé par de nombreuses ambassades dont la Thaïlande. En utilisant ce site Internet, vous effectuez en réalité une demande de visa retraite Thaïlande par correspondance auprès de l’ambassade royale à Paris. Vous devez envoyer exactement tous les documents qui ont été cités dans le paragraphe précédent.

En utilisant ce service, vous faites confiance à des experts qui vous conseillent gratuitement par téléphone et vous guident sur les bonnes démarches à effectuer pour obtenir votre visa O-A pour la Thaïlande. Vous avez un suivi de dossiers en temps réel, et vous savez exactement où vous en êtes à chaque étape de validation.

Pour les ressortissants étrangers qui habitent en France, il faut fournir en plus une copie de la carte de séjour ou de la carte de résidence, avec les photocopies des trois derniers bulletins de salaire ou bien d’un extrait K bis.

Choisir plutôt le visa retraite Thaïlande non immigrant O

Comme le visa précédent, celui-ci ne donne pas le droit de travailler dans le royaume, il donne le droit simplement d’y rester pour une durée de 90 jours. Vous ne pouvez entrer qu’une seule fois sur le territoire, et si vous devez en sortir pour visiter un pays voisin, cela entraînera automatiquement l’annulation du visa et vous devrez en faire une nouvelle demande.

Pour obtenir ce visa retraite, il faut avoir plus de 50 ans, et fournir tous les documents que nous avons vus précédemment. En termes de justificatifs financiers, les relevés bancaires des trois derniers mois avec un solde créditeur de 6000 € minimum sont demandés, ou bien une attestation bancaire qui justifie que vous ayez eu au minimum 6000 € sur votre compte au cours des trois derniers mois. Il faut également donner une preuve de l’endroit où vous serez logé pendant les sept premiers jours qui suivront votre arrivée en Thaïlande.

Déposer son visa retraite thaïlande 0 une fois sur place

Une fois arrivé en Thaïlande avec votre visage non immigrant O, vous devez déposer une demande de visa longue durée avec des entrées multiples. Pour effectuer cette demande, vous devez être sur le territoire thaïlandais depuis au moins 60 jours ce qui vous laisse le temps nécessaire pour préparer votre demande c’est pour vous familiariser avec les charmes du pays du sourire.

Le visa non immigrant OX

Depuis 2016, ce visa retraite Thaïlande permet aux personnes de plus de 50 ans de 14 pays ( Japon, Danemark, Allemagne, Australie, Norvège, Royaume-Uni, Canada, Suède, Finlande, France, Italie, Suisse, États-Unis, Norvège) de séjourner pour une durée de 10 ans en Thaïlande.

Ce visa permet des entrées multiples, il est valable cinq ans avec une prolongation de cinq ans. Il faut être âgé de plus de 50 ans, et être titulaire d’un compte bancaire approvisionné de minimum 3 000 000 de bahts dans une banque thaïlandaise. la seconde année votre compte devra présenter un solde créditeur d’au moins 1 500 000 de bahts . 

Ce visa est un peu moins connu et utilisé que les autres, et pourtant, c’est celui qui permet de rester le plus longtemps dans le royaume de Thaïlande. Une fois sur place, vous devez vous rendre tous les 90 jours dans un bureau de l’immigration pour effectuer un signalement. Et chaque année, les autorités locales effectueront le renouvellement de votre visa.

Pour obtenir ce visa pour la Thaïlande, il faut justifier de sa bonne santé et être dépourvu de maladies contagieuses comme la syphilis ou la tuberculose. Il faut posséder également une assurance santé internationale qui couvre les frais pour un montant de 40 000 bahts ainsi que des frais d’hospitalisation pour un montant de 400 000 bahts. Il faut alors fournir son passeport, les documents bancaires, un extrait de casier judiciaire, un certificat médical, une attestation d’assurance santé. Cette demande doit se faire auprès de l’ambassade royale de Thaïlande à Paris.

Les avantages de posséder le visage Thaïlande OX sont que l’on peut travailler dans le volontariat, acheter une voiture, un scooter, ou bien encore posséder un appartement en copropriété.

Le visa touristique pour la thaïlande

Le visa touristique est celui qui est le plus utilisé pour se rendre dans le royaume de Thaïlande. Il permet de rentrer une seule fois sur le territoire, et d’y rester pendant une durée de 60 jours. Il peut être renouvelé pour une période supplémentaire de un mois si nécessaire. Avant de décider de prendre définitivement sa retraite en Thaïlande, il peut être judicieux d’utiliser un visa touristique pour découvrir le pays, et pourquoi ne pas commencer à repérer les endroits dans lesquels il serait possible de vivre.

Pour l’obtenir, il faut simplement justifier d’une somme de 2000 € sur un compte bancaire en France. Mais il faut aussi déposer une attestation d’assurance maladie en anglais, qui permet de couvrir les frais médicaux et hospitaliers à hauteur minimum de 50 000 $.  en ce qui concerne la Covid 19, Il faut se renseigner à l’avance, car les conditions diffèrent suivant la période et suivant le niveau de l’épidémie en Thaïlande et dans les autres régions du monde.

Pourquoi partir en Thaïlande pour vivre sa retraite ? 

quand il n’y a plus d’obligation professionnelle, que l’on a encore une bonne forme physique, et de belles années devant soi, pourquoi rester dans un pays un peu triste comme la France quand on a l’occasion de pouvoir explorer le monde ? L’avantage de partir dans un pays comme la Thaïlande pour vivre sa retraite, c’est déjà l’assurance d’avoir du beau temps et de la chaleur tout au long de l’année, car là-bas, il n’y a pas une saison comme l’hiver qui est déprimante.

De plus, le coût de la vie est très avantageux, par exemple il vous en coûtera moins de 5 euros pour manger au restaurant, si bien que bon nombre d’expatriés qui sont actuellement en Thaïlande pour la retraite de cuisinent jamais et vont toujours manger à l’extérieur, que ce soit dans un restaurant, ou bien dans un stand de rue.

La Thaïlande est un pays touristique très réputé dans le monde, avec des coins paradisiaques, des paysages sublimes, des belles plages, et de quoi se faire plaisir dans bien d’autres domaines tout au long de l’année. Ce n’est pas par hasard que c’est l’un des pays les plus touristiques de l’Asie. Les infrastructures sont très bien développées, et les hôpitaux sont très modernes ce qui permet de bien se soigner à condition bien sûr d’avoir une bonne assurance santé.

En Thaïlande, il y a plein d’endroits variés à découvrir, si bien que la retraite est un moment idéal pour le faire. Après avoir obtenu votre visa retraite Thaïlande, avoir choisi un logement, il ne vous reste plus qu’à partir en excursion dans ce beau royaume d’Asie  pour découvrir les anciennes capitales du Siam, les superbes plages des îles comme Koh Samui ou Koh Tao ou encore Koh Phangan. 

Ou vivre en Thailande pendant sa retraite ? 

Il y a plein d’endroits où il est possible de voir une agréable vie en Thaïlande pour la retraite. Par exemple, il est possible de vivre à Bangkok dans la capitale, même si ce n’est probablement pas l’endroit le plus choisi par les retraités du monde entier. Si la ville est animée, avec plein de choses à faire à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, quand on est à la retraite, on aime bien en général avoir une vie plus tranquille et plus posée.

Les endroits les plus prisés pour la retraite en Thaïlande après avoir obtenu son visa sont les fabuleuses îles du sud comme Samui ou encore Pukhet. Mais attention, ce sont aussi des destinations très touristiques, alors si vous aimez le calme et la tranquillité, il est conseillé de se renseigner à l’avance.

Un autre endroit très prisé en Thaïlande est les anciennes capitales du Siam dans le nord du pays. là-bas, il y a de nombreux temples magnifiques à visiter, et la vie est certainement plus calme et paisible que d’autres endroits plus fréquentés par les touristes.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :