Cigarette électronique : comment la nettoyer ?

Accueil CBD Cigarette électronique : comment la nettoyer ?

Comment bien nettoyer sa cigarette électronique ? 

Pour préserver le bon fonctionnement et la durée de vie de la cigarette électronique, il convient de la nettoyer correctement. Plusieurs phénomènes peuvent apparaître : l’atomiseur qui chauffe de trop, des résidus qui brûlent, de la poussière qui se dépose dans l’électronique, ou bien encore le contact permanent avec la bouche. 

Nettoyer sa cigarette électronique n’est pas compliqué, ce sont toujours les mêmes pièces qu’il faut surveiller et entretenir régulièrement. À savoir le réservoir, la connexion du mod, la connexion de l’atomiseur, la résistance, le coil et l’accu. voici quelques bons conseils à suivre pour préserver le fonctionnement de votre appareil de vapotage. Si la ecigarette est bien entretenu, elle délivrera une vapeur faisant ressortir au mieux les arômes du eliquide choisi par le vapoteur. Voici aussi des conseils à suivre pour bien utiliser sa vapoteuse si vous êtes débutants ou que vous souhaitez vous améliorer.

Les outils à utiliser pour nettoyer sa cigarette électronique

Il n’y a pas besoin de s’équiper d’outils spéciaux pour l’entretien de sa vapoteuse. D’ordinaire, il suffit de la nettoyer avec l’eau du robinet, mais il se peut que la crasse se colle et des odeurs récalcitrantes se manifestent dans le réservoir.

Dans ce cas,Pour nettoyer correctement toutes les pièces de l’atomiseur, il est possible d’utiliser un bac à ultrasons. En général, ce genre de bac est utilisé par les professionnels, pour décoller les résidus dans des petits espaces inatteignables avec les doigts de l’homme. C’est très pratique, très efficace, mais cela représente un coût supplémentaire.

Il y a alors une autre solution qui consiste à plonger le matériel dans un mélange contenant du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude. Le mélange des deux provoque une effervescence comme lorsque l’on met un Efféralgan dans un verre d’eau, et cela permet de bien nettoyer l’ensemble. Un rinçage abondant est nécessaire ensuite.

Le sopalin ou une petite microfibre sont également des bons outils pour décoller les résidus de crasse sur la cigarette. Une vieille brosse à dents peut également être nécessaire pour nettoyer les réservoirs.

Bien nettoyer son clearomiseur

Le clearomiseur est l’une des parties les plus importantes de la cigarette électronique. Il est donc important de l’entretenir comme il faut pour préserver son bon fonctionnement. Pour le nettoyer, il y a besoin de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude, un chiffon propre, d’un essuie-tout, de liquide vaisselle ou de savon. Voyons les conseils ci-dessous pour nettoyer le drip-tip de sa vape. 

Le drip-tip

Le drip tip est la partie de l’atomiseur qui se salit le plus vite. On y retrouve les peaux mortes des lèvres, de la salive, du liquide, et tout un tas de bactéries qu’il ne vaut mieux pas laisser proliférer. L’eau n’est pas suffisante pour se débarrasser de tout ça. Il vaut mieux alors brosser consciencieusement, ou bien utiliser le bicarbonate avec le vinaigre blanc pour bien désinfecter.

Un nettoyage fréquent du drip tip est nécessaire pour conserver une hygiène impeccable de la vape. en nettoyant souvent cet embout buccal de la vape que ce soit avec un chiffon, un coton, ou un essuie-tout, cela permet de déloger toutes les traces de liquide et de salive qui n’ont rien à faire là si la cigarette n’est pas utilisée.

Le mieux est de nettoyer le drip-tip  une fois par semaine pour éviter toute projection de liquide. Déposer un embout sur des lèvres propres est une bonne pratique à adopter au quotidien par le vapoteur.

Le tank

Le clearomiseur est constitué de verre et d’acier inoxydable. Pour le nettoyer correctement, il faut pouvoir le démonter entièrement. L’opération n’est pas difficile, mais il convient de bien repérer les joints et de les remettre au bon endroit au moment de le remonter.

Dans le réservoir, ce sont justement ces joints qui s’usent le plus vite. Pourtant, ils sont très utiles mais selon les marques, il y en a de plus ou moins bonne qualité. Si vous constatez une fuite au niveau du clearomiseur, c’est souvent le joint qui est défectueux.

Ensuite, il faut nettoyer les membranes et les bouchons de silicone. Un simple rinçage suffit à moins de vouloir utiliser absolument le bicarbonate pour les plus perfectionnistes.

Nettoyer correctement les résistances de sa ecigarette

Cette étape va aller très vite, puisque sur les modèles actuels, il est impossible de nettoyer les résistances. De toute façon, c’est totalement inutile, au risque de l’endommager irrémédiablement. Il faut éviter tout contact avec un liquide sous peine de la détériorer.

Cependant, il est conseillé de ne jamais laisser du liquide dans le réservoir trop longtemps pour éviter que celui-ci laisse des taches ainsi qu’un dépôt difficilement curable sur le matériel.

La mèche qui est formée par le coton imbibé de liquide chauffe grâce aux courants électroniques produits par la résistance. La chaleur est envoyée directement vers le réservoir où elle fait monter le liquide au-delà de 60° pour le transformer en vapeur. Ainsi, les résistances de ce type d’appareil sont soumis à rude épreuve, la vapeur peut devenir moins dense, les arômes moins perceptibles, et un goût de brûlé peut subvenir. Les résistances des cigarettes électroniques classiques se changent environ tous les 20 jours.

Voici quelques bons conseils à suivre pour remplacer la résistance de sa ecigarette lorsque l’on est un vapoteur régulier. Il faut séparer le clearomiseur de la batterie. Retirer alors la résistance en tirant dessus à moins qu’il ne soit possible de la dévisser. Mettre la nouvelle résistance à la place. commencer son amorçage. Remonter alors le clearomiseur, puis remplir le réservoir avec un des liquides choisis parmi ses préférés. Remettre alors correctement le clearomiseur sur la box, attendre un petit quart d’heure, puis vaper ! 

Bien nettoyer les atomiseurs de sa cigarette électronique

De même que les clearomiseurs, les atomiseurs ont les mêmes besoins en ce qui concerne le nettoyage. C’est l’endroit qui subit les variations de température les plus importantes, et suivant la résistance du métal utilisé, il s’usera plus ou moins rapidement.

L’atomiseur peut se nettoyer doucement avec une vieille brosse à dents, sans utiliser aucun autre produit chimique que du dentifrice.

Nettoyer les mods de la vape

Les atomiseurs ne sont pas toujours étanches à 100 %, ce qui peut entraîner la fuite de quelques gouttes de liquide sur la prise qui permet la connexion avec un câble USB. C’est donc ici qu’il faut être vigilant pour un nettoyage correct. Il faut essuyer régulièrement la connexion, avec un essuie-tout, sans forcer pour ne rien abîmer.

La connexion USB peut se retrouver aussi recouverte par de petites poussières, que l’on enlèvera en soufflant simplement dessus pour maintenir un fonctionnement optimal de la batterie.

Nettoyage des accus

Les accus sont soumis à rude épreuve avec les fumeurs de cigarettes électroniques. Souvent mal rechargées, parfois recouvertes d’un peu de liquide, elles doivent supporter beaucoup de désagréments. Il est donc conseillé de les nettoyer régulièrement, pour éviter toute trace de rouille qui altérera le fonctionnement global de la vapoteuse.

Comment faire l’entretien d’une cigarette électronique qui ne se démonte pas ? 

Il est possible de vapoter avec un pod sur lequel le clearomiseur ne s’enlève pas. Alors, il faut entretenir sa ecigarette d’un seul bloc, en la dépoussiérant, et en insistant particulièrement sur le drip-tip. 

Avec un essuie-tout, ou un chiffon propre, le vapoteur doit veiller à garder l’embout propre avant de le mettre à sa bouche. Il faut absolument retirer l’excédent de liquide et de salive, pour éviter que les bactéries ne prolifèrent à cet endroit. Il ne faut surtout pas utiliser d’eau pour nettoyer ses cigarettes électroniques monoblocs car la batterie  n’est jamais très loin. Pour déloger toutes les saletés, il est conseillé d’utiliser un chiffon et de le nettoyer au minimum une fois par semaine. Cela dépend aussi de la consommation effectuée par le vapoteur. aussi, pour éviter toute contamination de votre appareil électronique de vape, évitez de la laisser traîner dans une poche de veste ou de pantalon. Ce sont autant de poussières et de saletés qui vont se déposer dessus. Une vapoteuse se range de préférence dans une pochette spécialement conçue. Ainsi, cela préserve sa durée de vie.

En résumé …

Vous l’avez compris, si vous faites parti des vapoteurs réguliers, alors il vous faut nettoyer correctement votre cigarette électronique pour préserver son bon fonctionnement afin qu’elle produise une vapeur aux aromes les plus agréables. Sa durée de vie en sera d’autant plus longue que le nettoyage se fait correctement et fréquemment. Après avoir démonté votre appareil de vape, vous délogerez le clearomiseur, le drip-tip, le réservoir, l’atomiseur, et la résistance. Certaines parties ne se nettoient pas avec de l’eau, un chiffon ou un coton-tige est alors préconisé. D’autres parties au contraire doivent être décontaminés avec des produits adaptés comme le vinaigre, le bicarbonate, ou même un peu d’alcool du moment qu’il ne pénètre pas trop à l’intérieur du mécanisme et sur les composants électroniques. Ainsi, vous prendrez plaisir à utiliser votre ecigarette tout en conservant le même goût pour les arômes. N’oubliez pas, les résistances que l’on appelle encore mod se changent tous les 20 jours maximum.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :