Visiter Hong Kong en 4 jours : Guide et conseils

Accueil Voyage Visiter Hong Kong en 4 jours : Guide et conseils

Hong Kong est une région administrative spéciale de la Chine. Elle fait donc officiellement partie de la Chine, mais elle est autorisée à fonctionner comme un pays indépendant qui bénéficie d’un haut degré d’autonomie. Hong Kong possède sa propre monnaie et sa propre économie. Il n’y a pratiquement aucune interférence avec le gouvernement de Chine et le parti communiste. Hong Kong fut d’ailleurs une colonie britannique jusqu’à ce qu’elle soit rendue à la Chine en 1997.

C’est une destination touristique majeure mais aussi l’un des centres d’affaires les plus importants en Asie. Hong Kong, c’est géographiquement un archipel avec une île principale, Kowloon, les nouveaux territoires, mais aussi 200 îles périphériques. Voyons un peu ce qu’il est possible de visiter en 4 jours afin de découvrir toutes les merveilles de ce territoire peu connu.

Visiter le quartier Central Old Town de Hong Kong

Central Old Town est le plus ancien quartier de Hong Kong, avec des rues pavées bordées d’art, de culture, d’architecture, de boutiques et de restaurants. Cette vieille ville est imprégnée d’histoire, mais c’est aussi ici que le Hong Kong moderne a vu le jour, ce qui a créé un mélange éclectique d’anciens et de nouveaux. Au pied des immeubles étroits, on découvre des ruelles anciennes avec d’anciens salons de thé qui côtoient des boutiques et des restaurants branchés.

Pour se balader dans le quartier, et se promener dans le passé riche en histoire de la région, il est bon de commencer par Possession Street. C’est ici que la marine britannique est arrivée en 1841 pour débuter les 150 ans de domination coloniale. À proximité se trouve le temple Man Mo, niché entre les gratte-ciel. Il rend hommage au dieu taoistes de la littérature et de la guerre. Construit entre 1847 et 1862, le temple se trouve à proximité de deux autres, le Lit Shing Kung et le Kung Sor. Prenez le temps de découvrir le parc Pak Tsz Lane qui abrite des monuments et  des endroits clés de l’histoire de Hong Kong. Malgré le tumulte de ce quartier ultra moderne avec de grands buildings, la nature n’est jamais très loin à Central Old Town, que ce soit dans ce parc, ou bien au pic Victoria.

Découvrir le Victoria Peak

Culminant à 552 m, Victoria Peak ( ou Mont Austin ) est le point culminant de Hong Kong. À l’extrémité ouest, il offre les plus belles vues sur l’emblématique port de Victoria, qui est lui-même l’un des plus beaux du monde. Aucun autre endroit ne permet de témoigner le dynamisme et l’énergie de cette métropole asiatique, surtout la nuit.

La plus belle des manières d’atteindre le Peak est de prendre le tramway. Bien que le trajet soit court, il est remarquable, et ce n’est pas pour rien que la foule afflue ici. Le tramway existe depuis plus de 120 ans, époque à laquelle de plus en plus de personnes venaient vivre ici. C’est le premier funiculaire d’Asie à avoir vu le jour.

Le meilleur moment pour se rendre à Victoria Peak est le soir, à la tombée de la nuit. De là-haut, les lumières brillent de 1000 feux, permettant de découvrir une ville moderne et futuriste avec les gratte-ciel des illuminés. attention à bien vous couvrir, car la température peut être impitoyable avec le vent et l’altitude.

Se balader au Sunset Peak de Hong Kong

Sunset Peak est le troisième plus haut sommet de Hong Kong, est le deuxième plus haut de l’île de Lantau à 869 m d’altitude. La randonnée est très escarpée, il est nécessaire de gravir des sentiers de terre et de cailloux, elle est donc recommandée principalement aux randonneurs expérimentés. Pour les personnes qui ont absolument envie de la faire, et qui sont un peu moins expérimentées que voulu, il est préférable de commencer à Pak Kung Au et de monter.

Il n’y a pratiquement pas d’ombre pour aller là, d’où la nécessité de bien se couvrir la tête pour se protéger de la chaleur. Au début, le sentier est facile, mais après quelques centaines de marches, il se transforme en un chemin de terre avec de gros rochers. S’il est difficile de se préserver du soleil lorsqu’il fait chaud, la vue est magnifique sur l’aéroport international de Hong Kong. En continuant la route, on atteint le premier sommet du chemin de Sunset Peak, à 482 m. Le sentier se poursuit, bien plat avec de belles vues sur les montagnes, puis il faut monter mais les escaliers sont larges et progressifs. Après environ 5 km, il faut tourner à droite pour se diriger vers le pic du coucher du soleil. On aperçoit une vingtaine de chalets en pierre qui ont été construits par des tailleurs de pierre locaux dans les années 1920 pour leur servir de lieu de retraite en été. Aujourd’hui encore, les propriétaires viennent parfois y séjourner pour quelques jours. D’ici, la fraîcheur est au rendez-vous, et la vue est incroyable sur la plage Pui O. la montée finale se fait par un plus petit sentier qui traverse des longues herbes sur un terrain rocheux. Il faut monter sur le flanc du sommet jusqu’à atteindre les 869 m et le fameux Sunset Peak. Lorsqu’il n’y a pas de brume, la vue est très belle sur l’île de Hong Kong.

Se balader dans le quartier de Wan Chai

Wan Chai est un ancien village de pêcheurs. Auparavant, sa réputation était discutable, de par la présence de soldats britanniques et de prostituées. Aujourd’hui ce quartier se présente sous un nouveau jour et se trouve être un haut lieu de la culture qui abrite de nombreuses situations comme l’alliance française. C’est un des quartiers incontournables du Hong Kong, qui propose à ses habitants de nombreuses sorties pour se changer les idées.

Mais c’est aussi un quartier haut en couleur grâce au projet Colour Wan Chai. Véritable galerie en plein air, ce programme souhaite célébrer la culture et mettre en avant l’identité locale. 

Visiter le quartier de Tsim Sha Tsui

Tsim Sha Tsui est situé au cœur de la péninsule de Kowloon. C’est une des attractions touristiques les plus populaires de Hong Kong, un endroit où l’Orient rencontre l’Occident.on pourrait le décrire comme un haut-lieu touristique, où il est toujours possible de retracer et de découvrir le patrimoine et le passé deux Hong Kong. 

l’une des raisons de la popularité de Tsim Sha Tsui est sa proximité avec le port Victoria. Les touristes et les habitants adorent se promener le long de l’avenue des Stars. Il y a aussi de nombreux musées et salles de spectacles dont le musée d’art de Hong Kong, le musée de l’espace, et le musée d’histoire de rencontre.

La nuit, c’est le meilleur endroit pour profiter du spectacle A symphony of lights qui se situe directement sur la promenade du front de mer. Les cinéphiles seront ravis de jeter un œil au célèbre manoir de Chungking tandis que les amoureux de la nature envisageront de faire une pause dans le parc voisin de Kowloon. Enfin, l’une des dernières attractions de Hong Kong, la plate-forme d’observation Sky100 et le DHL Hong Kong Balloon sont situés à proximité.

Outre les attractions touristiques, Tsim Sha Tsui est également un centre commercial qui est le favori des accros du shopping. On y trouve les plus grandes marques de créateurs internationales. Pour se détendre après une journée de visite bien remplie, il y a des centaines de restaurants et de bars à découvrir.

Sortir et dîner à SOHO

SOHO est un endroit privilégié de l’Hong Kong pour sortir et pour dîner. Les visiteurs ont un large choix de restaurants internationaux, de cafés et de pub. Cet ancien quartier a été dynamisé par l’apparition d’un escalator. Ici, on trouve presque tous les plats italiens, chinois, indien, espagnols et français. C’est l’endroit où la cuisine orientale rencontre la cuisine occidentale. De nombreuses pâtisseries chics et branchées y ont élu domicile.

Découvrir la baie de Hong Kong en ferry

Toute la région de Hong Kong est composée de nombreuses grandes et petites îles et de la péninsule de Kowloon. En plus de s’appuyer sur des ponts maritimes et des tunnels sous-marins, le moyen de transport le plus apprécié est le plus utilisé reste le ferry.

en fin de journée, lorsque le soleil se couche et que l’on aperçoit les lumières de l’autre côté de la baie, le moment est venu d’embarquer à bord du Star Ferry. La flotte de de la compagnie est une institution de longue date depuis 1870. Les bateaux diesels électriques de couleur verte et blanc sont uniques, est incontournable pour tout voyageur qui désire découvrir Hong Kong. Le trajet le plus spectaculaire consiste à se rendre de nuit de Central à Kowloon en prenant place sur l’un des sièges du pont supérieur.

Visiter Sham Shui Po

Sham Shui Po se situe à Kowloon, c’est l’un des quartiers les plus peuplés et les plus dynamiques de Hong Kong. C’est également le foyer de nombreux lieux historiques, de bâtiments typiques, de restaurants locaux et de marchés de rue. Autrefois, le quartier a joué un rôle important dans l’industrie textile des années 50. Bien qu’elle ait connu un ralentissement dans les années 80, le quartier reste populaire parmi les designers et les artisans en raison de la disponibilité des matériaux. Les habitants sont un mélange d’immigrants de Chine, de familles ouvrières, et de personnes âgées. C’est l’un des rares lieux où il est possible de voir les anciens bâtiments résidentiels qui rendent nostalgique certains habitants. 

Pour découvrir la culture locale, il n’y a rien de mieux que de se balader dans les marchés de rue en plein air. Il y a le marché aux puces d’Apliu Street pour les accessoires électroniques et les appareils électroménagers, et le Fuk Wing Street si vous êtes à la recherche de jouets pour enfants et d’accessoires de fête.

L’auberge de jeunesse YHA Mei House est un des bâtiments les plus remarquables. Il sert aujourd’hui d’auberge de jeunesse populaire et de musée du patrimoine. Parmi les autres bâtiments historiques, on retrouve le 170 Yee Kuk Street dont les enseignes calligraphiques annoncent l’ancienne entreprise d’encadrement, le poste de police de Sham Shui Po qui a joué un rôle important pour surveiller la sécurité du port de Victoria.

Si vous êtes un cinéphile, sachez que Sham Shui Po a servi de décor pour des films comme Rush Hour 2, les responsables des affaires internes, Transformers : Age of Extinction ou encore Ghost in the Shell.

Se balader dans le quartier de Mong Kok

Mong Kok est l’un des meilleurs quartiers où séjourner à Hong Kong pour les voyageurs à petit budget. Ce n’est pas trop loin de Tsim Sha Tsui et il y a beaucoup d’options de shopping dans la région comme le célèbre marché des dames sur la rue Tung Choi. Si vous aimez la cuisine de rue, vous aurez l’embarras du choix ici.

Les jardins de Nan Lian

Les jardins de Nan Lian ont ouvert au public en 2006, ils ont été conçus dans le style Tang sur une surface de 3,5 ha. L’idée d’origine était de promouvoir l’histoire et la culture de la Chine. Ces jardins sont un délice absolu, avec l’étang de lotus et le pavillon, la galerie d’architecture chinoise en bois et le fabuleux temple Chi Lin qui se trouve juste à côté.

Au gré de ses promenades, on rencontre un bosquet de banians, une maison de thé pour en apprendre davantage sur le thé chinois, de belles structures comme une pagode lumineuse, ou bien encore d’autres bâtiments de style plus traditionnel. À partir de la plate-forme d’observation, on a une belle vue sur le parc. 

Le Couvent de Chi Lin

Ce couvent est adjacent aux jardins de Nan Lian, c’est un endroit serein, paisible et magnifique chargé de bonsaï, de bougainvillier et d’un grand étang. C’est l’une des attractions bouddhistes incontournables de Hong Kong. Construit à l’origine dans les années 30, dans le style de la dynastie Tang, il a été reconstruit en 1998. Bien qu’il soit tout en bois, il n’y a aucun clou qui a été utilisé dans sa structure. Le pavillon d’or est absolument magnifique de l’autre côté du petit pont orange qui surplombe les temps. Les bonsaïs de toutes sortes parsèment les jardins, la cascade Blue Pond apporte de la sérénité.

Causeway Bay : l’endroit où séjourner

Causeway Bay était autrefois un village de pêcheurs à l’extérieur des murs de la ville de Hong Kong. Dans les années 60, il y avait tellement de marchés ambulants qu’il a été décidé de construire un grand centre commercial. Aujourd’hui, plusieurs centres commerciaux ont été construits dans des bâtiments qui comportent jusqu’à 23 étages, ce qui en fait l’une des principales zones commerciales de Hong Kong. Il y a plus de 5000 magasins qui vendent des produits du monde entier.

Mais c’est également un lieu touristique populaire, avec Times Square et ses rues environnantes qui sont toujours bondées de monde. On y trouve de nombreux bars et restaurants dont un célèbre qui appartient à Joël Robuchon. En raison de sa proximité avec le World Trade Center, Causeway Bay est l’un des quartiers les plus fréquentés de Hong Kong. La densité de population atteint 18 000 personnes au kilomètre carré. C’est ici également que se trouve la plus haute tour du pays, connue sous le nom de tour de télévision ou bien encore tour de l’horloge.

Explorer la ville en Big Bus Tour

Si l’on veut se préserver de nombreux kilomètres à pied, le moyen le plus simple et le plus pratique pour découvrir les attractions de la ville de Hong Kong est le bus impérial. Il emprunte des itinéraires définis et on peut monter et descendre aussi souvent qu’on le souhaite aux arrêts indiqués sur le path. 

Le Big Bus Tour conduit les voyageurs vers les lieux populaires comme le Peak Tram, Causeway Bay, le marché des dames, ou encore Repulse Bay.

Prendre le Peak Tram jusqu’à Sky Terrace 428

Le Peak Tram est une véritable institution à Hong Kong, c’est le funiculaire le plus raide du monde est une attraction touristique populaire. Il emmène jusqu’à Victoria Peak et la Sky Terrace 428 qui offre les plus belles vues de la ville. Là-haut, il y a de nombreux magasins, des restaurants, et on peut facilement y passer quelques heures. Il y a beaucoup de monde qui vient ici, alors il est conseillé d’acheter son billet bien à l’avance pour éviter la file d’attente.

Prendre un verre derrière les barreaux de Tai Kwun

Si vous aimez les arts, une visite au Tai Kwun s’impose. Surnommé centre du patrimoine et des heures, il se trouve dans un poste de police est une prison historique du milieu du XIXe siècle. Le complexe a été converti en café, galeries, espace d’exposition, boutiques de design et salle de spectacle, tout en préservant de nombreuses anciennes cellules de la prison. C’est un super concept qui vaut bien une visite, d’autant plus que l’entrée est gratuite.

Profiter de la vue depuis Sky100

Si la vue à partir de la Sky Terrace 428 ne suffit pas, il est possible de se diriger vers la terrasse SKy100 qui est située au centième étage du centre de commerce international de Kowloon. La vue est imprenable sur la ville et sur le port, si bien que le lieu a été nommé par CNN comme l’un des 17 beaux endroits à voir à Hong Kong.

Prendre le Ding Ding

C’est le plus ancien transport public de Hong Kong qui est encore en service aujourd’hui. Le nom vient du son de la cloche du tramway qui traverse l’île de  Hong Kong depuis Kennedy Town jusqu’à Shau Kei Wan. Ce n’est pas seulement un moyen de transport, c’est une véritable icône de la ville qui évoque de nombreux souvenirs d’enfance chez les habitants. C’est également le moyen de transport le moins cher, d’ailleurs ici, on ne paye qu’ au moment de la descente. On monte par la porte arrière et on descend par la porte d’entrée.

Prendre le téléphérique jusqu’à l’île de Lantau et le Big Buddha

L’une des attractions les plus populaires de Hong Kong se trouve sur l’île de Lantau ; le Bouddha Tian Tan. Avec ses 34 m de hauteur, il est un spectacle impressionnant à lui tout seul. C’est un incontournable pour les visiteurs qui viennent en voyage dans le pays.

Pour le rejoindre, il suffit de prendre le téléphérique à travers l’île jusqu’au bout de qui se situe en haut des montagnes à côté d’un village isolé et d’un monastère. Le trajet panoramique en téléphérique offre une vue imprenable sur la mer. Le Big Buddha contemple paisiblement le monastère et la vallée boisée.

La visite du Grand bouddha doit absolument figurer sur la liste des choses à découvrir lors d’un séjour à Hong Kong pendant quatre jours. C’est une façon passionnante et amusante de découvrir les traditions et la culture bouddhiste locale. Il y a à proximité des restaurants et des boutiques de souvenirs. Sur l’immense plate-forme, il y a six statues de bronze plus petite qui sont connues sous le nom de l’offrande des 6 divas. Les statuts présentent des offrandes de fleurs, dansant, de fruits et de musique au bouddha symbolisant les qualités nécessaires à l’illumination : patience, générosité, moralité, méditation, sagesse et zèle.

Aller en excursion à Macao à partir de Hong Kong

Avec le ferry rapide, il faut une heure pour se rendre à Macao à partir de Hong Kong. C’est donc une excellente destination pour une excursion à la journée. Macao est célèbre pour être devenu le Las Vegas de l’Asie grâce à ses nombreux casinos, mais c’est bien plus que cela. L’esprit du vieux Macao est toujours bien vivant, avec une architecture d’influence portugaise magnifique et une nourriture délicieuse.

Partir en randonnée sur l’île de Lamma

L’île de Lamma fait partie des îles périphériques de Hong Kong qu’il est possible d’explorer au cours de son séjour de quatre jours. C’est d’ailleurs l’une des plus populaires, à environ 30 minutes en ferry de l’île principale.

Lamma est l’endroit parfait pour découvrir des sentiers de randonnées pittoresques et des fantastiques fruits de mer. Il y a un sentier familial qui emmène jusqu’à un village de pêcheurs et qui peut se faire facilement même pour les non-initiés. La randonnée dure environ deux heures, à la fin de laquelle il est possible de se récompenser avec un délicieux festin de fruits de mer. Il y a bien d’autres choses à découvrir dans ce petit paradis, à vous de l’explorer dans les moindres recoins si le cœur vous en dit.

Faire une randonnée sur le dos du dragon

Le Dragon’s back est sans doute le sentier de randonnée le plus populaire de Hong Kong. Ce sentier de randonnée de quatre heures est accessible et pittoresque à la fois. Pour s’y rendre, il faut prendre le métro jusqu’à la station Shau Kei Wan et prendre ensuite le bus numéro neuf jusqu’à To Tai Wan et s’arrêter 11 stations plus tard. De là, il est possible de suivre le chemin qui mène à la randonnée.

Découvrir la gastronomie de Hong Kong

Hong Kong est le paradis des gourmands, il y a tellement de bonnes choses à découvrir dans la gastronomie qu’il vous faudra plusieurs jours pour l’explorer et la connaître entièrement. Hong Kong est une ville gastronomique à tout point de vue, offrant une gamme d’expériences variées allant de la gastronomie à la cuisine de rue. Voici une sélection des meilleurs restaurants dans lesquels vous pourrez aller lors de votre prochain voyage.

1. Yee Shun Milk Company

Cet endroit est réputé pour son pudding au lait cuit à la vapeur à double peau. Il est fabriqué à partir de lait de bufflonne qui est cuit à la vapeur selon une technique spéciale, qui produit une crème plus légère que le tofu avec une fine peau de lait sur le dessus. L’ensemble est extrêmement riche et crémeux, il se déguste aussi bien chaud que froid. Dans le même lieu, des bruits et s’en servir entre des tranches de pain blanc non grillé.

2. Tim Ho Wan

Autrefois, ce restaurant était considéré comme le restaurant étoilé au guide Michelin le moins cher au monde. Il propose de nombreux plats délicieux de dim sum à la carte, mais le plat vedette est sans aucun doute les petits pains au porc cuit au four. Ils sont devenus si légendaires qu’il est impossible de parler du restaurant en ville sans les mentionner. Les brioches fraîches du jour sont incroyablement légères et recouvertes d’une fine couche qui les rend légèrement sucrées et croquantes.

3. Dim Dim Sum

Le dim sum est un aliment de base deux Hong Kong. Ce restaurant a été cité par un groupe de grands chefs comme étant l’un des 101 meilleurs endroits où manger dans le monde. On y déguste par exemple une sublime truffe noire à l’intérieur d’une boulette de porc rempli de soupe. Ou bien encore un délicieux bol de calamars cuits à la vapeur avec de l’ail que l’on ne partagerait avec personne d’autre. Mais aussi des rouleaux de farine de riz végétarien connu sous le nom de cheong fun. Dim Dim Sum est également connu pour ses petits pains à la crème qui sont de jolis petits pains en forme de cochon rempli de jaune d’œuf chaud.

4. Cheung Hing Kee

Ce lieu gastronomique est connu pour leur sheng jian bao à la truffe noire qui est une boulette remplie de soupe. Dès que l’on prend une bouchée, l’arôme boisé de la truffe enveloppe tous nos sens. La combinaison entre la soupe à la truffe noire et le porc est absolument délicieuse.

5. Fat Boy

Fat Boy est un stand de restauration de rue qui est recommandé par le guide Michelin. Il est spécialisé dans les brochettes de viande. Leur produit le plus populaire est le poulpe mariné, mais ils ont également plusieurs types d’abats comme la langue de bœuf, l’intestin de porc, le gésier ou bien l’estomac de canard. il n’y a pas de siège pour s’asseoir, mais les brochettes sont enveloppées dans du papier pour pouvoir les emporter facilement et les déguster sur le pouce.

6. Riz en pot d’argile quatre saisons

C’est dans ce restaurant deux Hong Kong que l’on déguste le plus délicieux riz en pot d’argile. Le riz en pot d’argile est un délicieux riz de style chinois cuit servi dans un pot en argile et garnit par des ingrédients comme du poulet, du porc, du canard ou bien encore des saucisses chinoises. Les pots sont cuits lentement sur du charbon de bois créant ainsi une fine couche de riz croustillant dans le fond. à première vue, le riz semble fade et incolore, mais il est pourtant si savoureux surtout après y avoir versé de la sauce noire.

Outre le riz en terre cuite, le restaurant est également connu pour son gâteau aux huîtres et aux canards. Ce sont des beignets frits croustillants à base d’huîtres et de canards.

7. Yat-Lok

L’oie rôtie est un autre plat essentiel de Hong Kong. Elle est généralement un peu plus grasse que le poulet, mais elle est aussi plus savoureuse. Le pilon d’oie rôtie se marie très bien avec des nouilles de riz.

8.Joy Hing Viande Rôtie

Le porc grillé est un autre plat national de la ville de Hong Kong. Ce restaurant a ouvert ses portes il y a plus d’un siècle, autant dire que leur cuisine est bien maîtrisée. Ils ont différents types de siu mei qui sont réputées pour être les meilleurs de la ville. La viande est généralement assaisonnée avec des ingrédients comme le miel, les cinq épices, des haricots fermentés et de la sauce hoisin qui lui donne cette saveur sucrée salée, presque aromatique.

Comment se déplacer à Hong Kong ?

Il est vraiment facile de se déplacer à Hong Kong en utilisant uniquement le MTR. Le réseau de bus et de métro est assez facile à comprendre, il est conseillé tout de même d’utiliser l’application sur Google Maps pour aider à se déplacer. Les systèmes de bus sont toujours plus difficiles à comprendre que le métro, mais avec cette application, cela rend les choses beaucoup plus agréables.

Il est conseillé d’acheter une carte Octopus surtout si vous prévoyez d’utiliser les transports en communs tous les jours. Ainsi, vous n’avez pas à vous procurer des billets pour un aller simple ou à chercher la monnaie exacte pour prendre le bus. La carte est aussi valable sur le Peak Tram. Il est possible d’en acheter une dans n’importe quelle station MTR, mais aussi d’acheter des cartes préchargées à l’avance que l’on peut récupérer directement à l’aéroport.

La carte MTR se décline aussi en pass journalier qui donne un accès illimité au réseau de transport pendant 24 heures.

Trajet depuis l’aéroport de Hong Kong

Il y a plusieurs options de transport pour aller de l’aéroport international de Hong Kong jusqu’à la ville. 

Le Hong Kong Airport Express est le moyen le plus rapide pour effectuer le trajet. La station MTR de Hong Kong située à l’intérieur du centre commercial IFC se rejoint ainsi en moins de 30 minutes. Il y a des trains toutes les 10 minutes, jusqu’à 23h30 le soir, puis toutes les 12 minutes jusqu’à 0h48.

Il est aussi possible de prendre une navette depuis l’aéroport de Hong Kong vers n’importe quel hôtel. Climatisé et avec un grand espace pour les bagages, c’est une option beaucoup moins chère que de prendre le taxi ou le train express. Le bus circule jusqu’à 23h tous les jours.

Il est possible de prendre un taxi à l’extérieur du hall des arrivées de l’aéroport. Les taxis urbains sont rouges, il faut compter environ 300 HKD pour rejoindre Central. 

Enfin, il y a les plus publics à destination et en provenance de l’aéroport d’Hong Kong. Les bus se rendent dans l’île principale, à Kowloon et dans les nouveaux territoires. Il y a même des bus de nuit. Ils sont relativement bon marché, puisqu’il faut compter 50 HKD maximum pour effectuer la liaison.

Quel est le meilleur moment pour visiter Hong Kong en 4 jours ?

En ce qui concerne la météo, le meilleur moment pour visiter Hong Kong est l’automne, puis le printemps. Le reste de l’année, il fait très chaud, très humide, et pendant l’hiver, c’est la période la plus chargée de l’année avec beaucoup de touristes et des prix d’hôtels plus élevés. Juin juillet août sont résolument à la fois les mois les plus chauds et les mois les plus pluvieux de l’année. C’est donc surtout à cette période qu’il faut éviter de voyager là-bas.

Ou changer sa monnaie à Hong Kong ? 

L’unité monétaire de Hong Kong est le dollar de Hong Kong HKD. Le taux de change à l’aéroport n’est pas très bon, il est conseillé de changer juste les devises nécessaires pour se rendre en ville. Un bon endroit pour changer son argent est Chungking Mansions à Tsim Sha Tsui. Il y a de nombreux bureaux de change à l’intérieur, qui sont tous connus pour offrir des prix compétitifs. Si vous séjournez sur l’île de Hong Kong, les bureaux de World Wide House à Central sont un bon choix également.

Où dormir à Hong Kong ?

Le système de transport en commun de la ville est efficace si bien qu’il est facile de se déplacer peu importe le lieu du séjour. Mais quand on vient à Hong Kong pour la première fois, il vaut mieux dormir dans un hôtel du côté de Kowloon ou bien près du port de Victoria. Les quartiers de Central et de Wan Chai sont les plus centraux, ils sont le cœur de la vie active de la ville. Et on peut rejoindre facilement l’autre rive avec le ferry en moins de 10 minutes.

Faut-il un visa pour voyager à Hong Kong ? 

En étant français, il n’y a pas besoin de visa pour voyager à Hong Kong si la durée du séjour est inférieure à 90 jours. Il suffit d’avoir son passeport en règle et valide au moins six mois à partir de la date d’arrivée sur le territoire.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :