Le CBD, un allié naturel contre les symptômes de la ménopause

Accueil CBD Le CBD, un allié naturel contre les symptômes de la ménopause

Qu’est ce que la ménopause ? 

La ménopause est un événement naturel qui se produit chez la femme aux alentours des 50 ans. Ce phénomène est marqué principalement par la fin du cycle menstruel. Les ovules ne sont alors plus produits par les ovaires, et le taux d’œstrogènes dans le corps diminue progressivement jusqu’à la disparition totale. 

La ménopause est une étape importante, puisqu’elle met fin à la fertilité féminine. Ainsi, une femme ménopausée ne sera plus en capacité d’avoir des enfants ce qui est un tournant majeur dans sa vie. Certaines femmes vivent cette étape en toute tranquillité, sans difficulté majeure, tandis que d’autres rencontrent plusieurs problèmes avec l’apparition de symptômes désagréables.

Les symptômes de la ménopause et le CBD

Les symptômes associés à la ménopause sont nombreux, et peuvent survenir de manière plus ou moins forte. Les femmes qui en souffrent le plus ont une vie totalement bouleversée avant d’apprendre à vivre avec et de réduire leur intensité. Parmi les symptômes que l’on retrouve le plus souvent, il y a la fatigue, l’ostéoporose, la sécheresse vaginale, des troubles du sommeil, des variations de l’humeur, des bouffées de chaleur, des douleurs articulaires, une prise de poids, et parfois des troubles de la mémoire. Dans certains cas, une perte des cheveux ainsi qu’une légère incontinence peuvent également apparaître. 

Le CBD et le THC sont des molécules qui peuvent parfois remplacer les traitements hormonaux pendant la ménopause. Les études scientifiques commencent seulement à se pencher sur le sujet, mais les premières observations sont encourageantes quant aux résultats obtenus. Voyons un peu en détail comment le CBD peut avoir un impact positif sur les symptômes les plus courants de la ménopause. 

Douleurs articulaires

Les douleurs articulaires apparaissent naturellement au moment de la ménopause, il n’est donc pas nécessaire de s’en inquiéter. En effet, avec la diminution des œstrogènes dans le corps, celui-ci produit plus de molécules inflammatoires comme le TNF. C’est ainsi qu’apparaissent les douleurs musculaires et articulaires, une majorité de femmes se plaignant d’arthrite à cette période de leur vie.

Le cannabidiol possède des propriétés anti-inflammatoires qui ont été prouvées scientifiquement, et en ce sens, il est intéressant de le consommer pour réduire les douleurs. Le CBD protège alors les articulations contre l’inflammation et améliore l’état de la femme ménopausée. 

A lire également : CBD et femme enceinte

Les changements d’humeur

Les changements d’humeur, les troubles de l’anxiété et l’apparition de la dépression sont des symptômes très fréquents pendant la ménopause. Les œstrogènes ont un rôle important qui agit sur l’humeur et il est donc aisé de comprendre qu’avec une baisse du taux, cela a un impact non négligeable sur le moral.

En permettant de se détendre et de réduire l’anxiété, la consommation d’huile de CBD permet à de nombreuses femmes de se sentir mieux dans leur tête et dans leur peau. Cela ne remplacera pas un bon antidépresseur, mais avant de tester une solution médicamenteuse, ce traitement naturel est à essayer. 

Les bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur sont un symptôme très fréquent de la ménopause. Elles apparaissent aussi bien la journée que pendant la nuit sous forme de sueurs nocturnes et sont désagréables à supporter. Ces symptômes sont du à une altération chimique de l’hypothalamus qui est le thermostat de notre corps. Celui-ci se met en fonctionnement beaucoup plus souvent, comme s’il y avait quelque chose à refroidir, ce qui entraîne des suées.

Certaines femmes ne jurent que par la consommation de CBD sous forme d’huile ou de bonbons afin de réduire l’intensité de ses bouffées. Pourtant, rien de scientifique ne vient à confirmer ce mode de fonctionnement, c’est donc à chacune de l’essayer et de se forger son propre avis.

Prise de poids

Les œstrogènes sont des hormones importantes dans le fonctionnement du métabolisme de la femme. En diminuant, le fonctionnement du corps se trouve perturbé, et celui-ci brûle moins de calories au quotidien. Il est donc difficile de maintenir son poids, à moins de réduire le nombre de calories ingérées et de commencer à pratiquer une activité physique. Mais même en faisant ses efforts, le volume des graisses augmentera naturellement à cette période de la vie.

La consommation de cannabis maintient des niveaux d’insuline plus faibles dans le corps. En cela, le cannabidiol peut contribuer à diminuer l’activité des endocannabinoïdes naturels qui ont tendance à augmenter pendant la ménopause. Le cannabidiol se révèle être un très bon coupe-faim qui peut aider à affiner sa silhouette. En régulant l’appétit, le CBD évite le grignotage intempestif et la prise de poids inévitable. 

A lire également : Le CBD favorise t’il la perte de poids à 40 ans ?

Ostéoporose

L’ostéoporose est un phénomène naturel qui arrive au moment de la ménopause. À cette période, la densité osseuse diminue, ce qui augmente le risque des fractures chez la femme. C’est pourquoi il est important de prendre du calcium pour compenser cette défaillance. De récentes recherches parlent de la relation entre l’inflammation et l’ostéoporose. Si l’inflammation peut avoir un effet négatif sur celle-ci, alors le CBD peut au contraire la limiter.

Nous avons vu précédemment que le CBD a des propriétés anti-inflammatoires qui font de l’huile de CBD un bon remède pour lutter contre les douleurs. En même temps, le CBD pourrait avoir un effet naturel sur la perte de densité osseuse, en la limitant au fil du temps.

Troubles du sommeil

Il n’est pas toujours facile de bien dormir au moment de la ménopause. Ce phénomène perturbe énormément la qualité du sommeil, notamment avec l’apparition de sueurs nocturnes ou bien une augmentation de l’anxiété générale. Une diminution du sommeil entraîne naturellement un état de fatigue générale et une augmentation de tous les autres symptômes de la ménopause.

C’est pourquoi il est important de trouver le remède pour retrouver un bon sommeil. L’huile de CBD est bien connue pour réguler les troubles de l’endormissement. De nombreuses personnes passent de meilleures nuits après avoir pris un peu de CBD le soir avant de se coucher. Ainsi, c’est un très bon remède pour mieux dormir au moment de la ménopause.

Perte de la mémoire

La perte de mémoire intervient toujours avec l’augmentation de l’âge, mais il a été démontré que c’est un symptôme à ne pas négliger au moment de la ménopause. La région du cerveau responsable de la mémoire est l’hippocampe, et pour faire simple, son fonctionnement pourrait souffrir un peu avec la diminution des œstrogènes dans le corps.

Il n’y a pour le moment aucune preuve scientifique d’une action positive du CBD sur ce symptôme. Mais des études sont menées pour vérifier si le CBD ne peut pas stimuler la création de nouvelles connexions dans cette région cérébrale.

CBD et ménopause : l’avis des scientifiques

Les experts scientifiques commencent à étudier les différents effets que le CBD peut avoir sur l’organisme au moment de la ménopause. Aujourd’hui, c’est un des traitements naturels qui peut s’avérer très efficaces pour réduire les symptômes. Toutes les femmes ne peuvent pas prendre des œstrogènes pour réduire le taux hormonal, notamment en cas de cancer dans la famille. En cela, le CBD peut aider à bien des égards.

En réduisant l’anxiété, les douleurs, le syndrome de la dépression, et en favorisant le sommeil, le CBD est un allié incontournable pour prévenir des symptômes les plus courants de la ménopause. De plus, il aurait un effet booster sur la libido ce qui n’est pas négligeable pour garder un bon moral.

Comment utiliser le CBD pendant la ménopause ? 

Nous l’avons vu dans cet article, le CBD peut permettre aux femmes de réduire les symptômes de la ménopause, le cannabidiol étant la molécule issue de la fleur de chanvre qui agit bien souvent sur le système nerveux. Les effets sur la santé sont bénéfiques, et le mode de consommation diffère suivant le symptôme que l’on a à traiter.

En cas d’une sécheresse de la peau, il est conseillé d’utiliser le CBD en crème ou en pommade pour aider l’épiderme à se régénérer. En ce qui concerne les troubles du sommeil avec des difficultés à s’endormir, il est préférable de consommer directement l’huile de CBD ou bien de prendre des gélules pour favoriser la pénétration de la molécule de cannabidiol directement dans le sang.

En ce qui concerne le dosage, il vaut mieux commencer doucement et augmenter les doses progressivement afin de voir si la réduction des symptômes s’améliore. Une personne à une autre, la dose de CBD nécessaire n’est pas la même, et si le dosage est trop fort, cela pourrait entraîner d’autres effets secondaires dont les femmes n’ont pas besoin au moment de la ménopause. Quoiqu’il en soit, il reste formellement interdit de fumer directement les fleurs de CBD au risque de se retrouver positif au THC.   

A lire également : La conduite sous CBD : quels sont les risques au volant ?

Et pour conclure sur le CBD et la ménopause

L’huile de CBD est largement utilisée aujourd’hui dans la population générale, et notamment chez les femmes qui recherchent un traitement naturel afin de réduire les symptômes liés à la ménopause. Cette période n’est pas toujours simple à vivre, plus de la moitié des femmes ressentant un véritable bouleversement corporel qui joue sur l’humeur et le sommeil.

Pour retrouver une meilleure qualité de vie et aider à supporter la ménopause, le CBD est un allié naturel totalement légal en France, puisque le produit fini contient 0 % de THC. Il ne crée aucune dépendance, et il a un effet réel pour favoriser un meilleur sommeil, et réduire les douleurs articulaires, diminuer l’état d’anxiété, et bien nombre d’autres symptômes qui sont évoqués dans cet article. Certaines femmes ont même remplacé la consommation d’oestrogène par le CBD pour soulager les différentes douleurs et troubles de l’humeur.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :